Premier article de blog

Il s’agit de votre tout premier article Cliquez sur le lien Modifier pour le modifier ou le supprimer ou commencez un nouvel article. Si vous le souhaitez, utilisez cet article pour indiquer aux lecteurs pourquoi vous avez commencé ce blog et ce que vous envisagez d’en faire.

article

Publicités

PACES

Ca y est, déjà le .. hm j’en ai oublié la date. Fin septembre et c’est le début d’un périple qui je l’espère s’annonce fructueux. Les programmes non tenus, les réveils pas encore loupés mais les heures de coucher complètement décalées. On m’a bien conseillé de bien dormir la nuit puis le soir, je traine, je ne suis pas encore un robot programmée à faire ce qui est le mieux pour la réussite. Sous peu, je vais devoir le devenir.

Mes journées devraient ressembler à ca :

  • lever 6h30, café, 2 princes, 5 min pour la douche, 5 min de sèche cheveux, 5 min pour s’habiller, 5 min pour faire mon sac et partir vers 7h15
  • Arriver à la prépa à 7h30 et bosser en étant le plus concentrée que je puisse, jusqu’à 12h45
  • Prendre une pause de 30 min maximum pour me nourrir avant de reprendre une ou deux réactions de chimie et partir pour l’amphithéâtre.
  • Rentrer des cours entre 16 et 18h puis bosser ces cours, les connaitre sur le bout des doigts.
  • Manger et dormir

Pour l’instant tout est bien plus cool, je prends vachement de temps pour moi et ma vie sociale qui est encore bien existante. Peut etre le fait d’avoir une prépa y contribue.

Chaque jour, il faut être meilleur, s’améliorer, se perfectionner, pour construire une concentration en béton, une connaissance qui ne parte pas au premier coup de vent. Une connaissance sur la longue durée. Pas comme mon couple que j’ai brisé pour pouvoir réussir au mieux cette année. Il faut faire des sacrifices et il me semble que ça en fait partie.

J’ai tellement hate de voir mon nom inscrit dans le numérus clausus. La joie que ça fait que de savoir que les efforts fournis ont payé.

Oui je suis prête, prete à m’arracher à la tache, prete à faire de véritables sacrifices, sortir de ma zone de confort pour devenir ce robot que j’aimerais tant être en fin de compte. Arreter de se poser des questions et juste le faire, comme le slogan nike just do it. Et oui, c’est facile, d’arreter de penser.

D’ailleurs, la méditation aide pas mal à ce sujet, lacher prise des pensées vagabondes meme si elles reviennent, comme dans l’océan il faut que ça s’en aille aussitôt. Si je suis sur ma barque au large, l’eau ne peut stagner. Si je suis sur la plage, tranquillement pausée sur le sable, sans tumulte alors oui, il y aura un temps de latence et de l’écume qui s’échoue sur cette plage. Tel un marin il faut se battre contre quelque chose qui a l’air bien plus fort que soi, pour arriver en terres sures.

C.